Logiciel Spanc : retour d’expérience en vidéo

Un responsable de service d’assainissement non collectif au sein d’une collectivité revient sur l’achat d’un logiciel dédié à ses missions.

Au moment de son choix de logiciel ANC, ce responsable de service avait présenté son mode de fonctionnement et ses attentes, dans une première vidéo. Il avait conclu en donnant rendez-vous 6 mois après pour voir si les objectifs étaient atteints.

Bilan et atteintes des objectifs

Le logiciel est désormais en place depuis 6 mois. Il revient, comme convenu, pour faire part de son retour d’expérience, en toute transparence.

Le responsable du SPANC souligne dans cette vidéo l’importance de définir ses besoins en amont, quel sens on veut donner au service… Il est également important de former une équipe projet, idéalement avec la personne dédiée à l’informatique au sein de la collectivité. Il rappelle les étapes à suivre lors d’un projet comme celui-ci et l’accompagnement sur mesure dont il a bénéficié.

En effet la mise en place d’un nouveau logiciel nécessite un process bien rodé, avec des étapes d’identification des données, de validation de données et surtout de vérification. Cette procédure vise à récupérer la totalité des données nécessaires en toute sécurité.

La mise en place et l’utilisation du logiciel au quotidien

Une fois l’installation réalisée, une formation est nécessaire pour chaque utilisateur qu’il soit côté terrain ou côté administratif. Elle permet de faire ses premiers pas et d’appréhender le changement de logiciel avec sérénité. La formation met en avant le paramétrage personnalisé qu’il est possible de réaliser avec le logiciel.

Il faut en revanche garder en tête que cette personnalisation demande de l’investissement et du temps côté utilisateur. Il peut en effet créer ses propres courriers, rapports et avis de passages pour l’ANC et peut modifier certains paramètres de l’application.

Après cette période d’utilisation, six mois dans le cas présent, le logiciel est bien vite devenu indispensable à ses utilisateurs.

Il permet au service technique, administratif et financier d’avoir toutes les informations liées au SPANC au même endroit. Ils peuvent facilement dialoguer entre eux. Son ergonomie le rend facile à utiliser et simplifie au quotidien les tâches des utilisateurs. Des évolutions sont toujours possibles par la suite. Celles-ci se font à la demande, en fonction de l’évolution des besoins de la collectivité.

Ypresia

Editeur de logiciels métier Eau Assainissement & Déchets

Comments are closed